"J'ai peint les lignes et les couleurs qui émeuvent mon œil intérieur.
Je peignais de mémoire sans ajouter quoi que ce soit, sans les détails que je n'avais plus sous les yeux.
Ceci explique la simplicité des tableaux- le vide évident.
J'ai peint les impressions de mon enfance.
Les couleurs troubles des jours passés."

Edvard Munch




Entre absence et présence, visible et invisible, la photographie comme reste, trace, de la disparition du sujet. S'attacher à saisir des temps faibles, entre-deux, basculements. Des histoires qui sont amenées à disparaître. Rendre visible ce que l’œil ne voit plus, noyé dans les foules d'informations. Redonner de la valeur à la simplicité des choses. Les errances du quotidien, et la photographie comme un journal intime, un carnet de note, d'essai, et de voyage. Approcher cette réalité latente. Évoquer un langage littéraire, cinématographique, laisser émerger la narration. Transfiguration, métamorphose du réel, imprégner l'image d'un espace mental, perceptions, imaginaire, sensations. S'éloigner du cadre du réel, pénétrer les champs du rêve. Alors, une certaine dualité, comme une bascule entre deux univers. Là où semble se situer la recherche. Ouvrir des pistes, ne pas enfermer la lecture dans une histoire déjà rédigée. Inviter à n'être plus uniquement le spectateur d'une image, mais celui d'une fiction sous-jacente. Intime et universelle. Entraperçue, à mi-chemin.





My pictures are made of daily wanderings, in order to use the photographic medium as a way to write the simple things of life, like a diary, an everyday notebook. And through this, trying to evoke a cinematographic and literary language, according to an essential place to the narrative of the pictures. This is like an autobiography, representing oneself through the others and the things that happen to everyone, based on a latent reality, or maybe an underlying fiction, at the same time intimate and universal, sketched between dream and reality, an everlasting ambiguity in between presence and absence.

Columner Theme by hm+